Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

Le chagrin Emmanuelle HoudartL’année dernière, à Massiac, Emmanuelle Houdart était l’invitée d’honneur de la 14ème édition de notre salon départemental du livre et de l’illustration de jeunesse. A cette occasion, les élèves de l’école de musique du Pays de Massiac et leur professeur Tupac Silva nous offraient une visite en musique d’une exposition de ses œuvres originales, sur une improvisation de leur crû. Cette même année (2015) le Conseil départemental a décidé d’offrir à tous les enfants nés ou adoptés dans le Cantal un album d’Emmanuelle (« Abris », éditions les Fourmis rouges, 2014) dans le cadre de l’opération nationale « premières pages ». Enfin, l’artothèque du Conseil départemental mettait à profit la présence de l’artiste sur notre territoire pour enrichir ses collections, avec l’acquisition d’un feutre sur papier intitulé « le chagrin ». Toutes les facettes d’une rencontre inoubliable avec une grande artiste.

 

Nous apprenons aujourd’hui avec la plus grande joie qu’Emmanuelle Houdart va recevoir le 12 juillet prochain le 9ème grand prix de l’illustration, décerné par le musée de l’illustration jeunesse de Moulins. Cette distinction lui sera remise pour son album « Ma Mère » (textes de Stéphane Servant, éditions Thierry Magnier, 2015).

 

Pour parler de son travail et de sa vie, Emmanuelle raconte avec son humour si décalé : «Je suis née en suisse très tranquillement, le cordon ombilical autour du cou, les montagnes et les forêts pour marraines. Dans le métro parisien j’ai rencontré mon mari, preuve que les choses les plus romantiques arrivent encore. Sinon, il est arrivé un tas de trucs épouvantables et merveilleux dans ma vie, comme dans celle de tout le monde. Et c’est ça que je dessine : du merveilleux et de l’épouvantable. »

 

Cette belle récompense nous réjouit car nous avons apprécié le contact avec cette artiste talentueuse, attachante, accessible et disponible. Mais elle nous réjouit également car elle souligne – une fois de plus, oserai-je prétendre – la grande pertinence de nos choix dans la programmation de nos salons du livre et de l’illustration de jeunesse. En effet, avant Emmanuelle, ce prix – qui en est à sa 9ème édition - a récompensé 8 illustrateurs ou illustratrices, dont 6 ont été invités dans le Cantal ! Et parfois bien avant cette reconnaissance « officielle » : Delphine Jacquot (prix 2014, invitée à Champs-sur-Tarentaine dès 2011), May Angeli (prix 2013, invitée à Murat dès 2005), Jean-François Martin (prix 2012, invité cette année à Montsalvy), Zaü (prix 2011, invité à Mauriac dès 2003), Régis Lejonc (prix 2010, invité à Aurillac en 2012), Juliette Binet (prix 2008, invitée à Chaudes Aigues en 2010).

 

Alors, le salon du livre jeunesse du Cantal découvreur de talents ? Jugez vous-même, car l’artothèque vous propose d’emprunter gratuitement une œuvre originale d’Emmanuelle Houdart, mais aussi de May Angeli ou Delphine Jacquot.

 

angeli gravuresurbois tech papier 003 jacquot papiersdechires gouache dessin papier.2jpeg

Denis LLAVORI

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.