Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

John DegoisLa compagnie chorégraphique Des pieds au mur dirigée par le chorégraphe et danseur JOHN DEGOIS poursuit sur la saison 2017/2018 le programme de la résidence territoriale entamée en octobre 2016 dans le Cantal à l’invitation du Conseil départemental.

 

Mise en œuvre par le service développement culturel du Conseil départemental en étroit partenariat avec La Manufacture, le Théâtre d’Aurillac, Haute Terres Communauté, la Communauté de communes du Pays de Mauriac, les services départementaux de l’Education Nationale, cette résidence territoriale comporte plusieurs missions : la création et la diffusion de spectacles, la rencontre des publics cantaliens au travers de diverses autres propositions (cours, stages, vidéo-présentation, accompagnement d’ateliers chorégraphiques, lecture-démonstration…), l’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire au travers d’interventions au sein du projet fédérateur départemental Danse à l’école-Ainsi danses. Cette résidence territorialisée est soutenue par la DRAC Auvergne Rhône-Alpes et la Région Auvergne Rhône-Alpes dans le cadre de l’Incubateur de La Manufacture.

Un programme chargé qui amène la compagnie à être présente chaque mois dans notre département !

 

Ainsi, John Degois était en résidence à La Manufacture à Aurillac du 2 au 13 octobre avec toute son équipe pour une première étape d’écriture du spectacle « De bois et… » (titre provisoire).

Ce spectacle est conçu pour se dérouler In situ, en extérieur, et ainsi aller au devant des publics cantaliens.

 

Dans la continuité de ses deux premières créations, J’ai tout compris mais faut qu’on m’explique et Chamaillerie, John Degois met en scène dans De bois et… un univers à la fois simple et onirique, inspiré des films muets des années 30, où le banc est au cœur de la création.

 

Sur le même ton que la BD Un peu de bois et d’acier de Chabouté, le banc est semblable à un personnage principal, un véritable témoin de la vie, permettant d’illustrer la richesse des relations humaines. Au gré de la narration, ce banc fait le lien entre tous ces instants de vie, racontés par l’expression corporelle des danseurs, musicien et circassien présents en scène.

 

Une première sortie de résidence a été proposée devant une trentaine de personnes le 13 octobre et une quinzaine de personnes sont venues s’essayer à la danse hip hop le lendemain 14 octobre avec John, dans le cadre du festival « Les Eruptives » organisé par le Théâtre d’Aurillac en étroit partenariat avec La Manufacture et le service du développement culturel du Conseil départemental.

 

 residence john degois 1  residence john deois 3

 

Voir une vidéo du travail :

 

La création « De bois et… » fera l’objet de plusieurs autres étapes de travail dans le Cantal en 2018 :

  • à Aurillac, La Manufacture du 12 au 23 février
  • à Neussargues, du 23 au 27 avril
  • à Aurillac, La Manufacture et le Théâtre d’Aurillac du 30 avril au 4 mai

Ces périodes donneront lieu à de nouvelles sorties de résidences où le public est convié à la  présentation des travaux et à un échange avec les artistes. Ce moment revêt un caractère important pour la Cie qui trouve là l’occasion de confronter la création, là où elle en est, à un regard bienveillant et néanmoins critique, qui lui permet d’avancer. N’hésitez pas à venir !

 

La création « De bois et… » est programmée :

  • par le théâtre d’Aurillac le 4 mai dans un site extérieur de la ville.
  • par Hautes Terres Communauté le 1er juin à Neussargues, également en extérieur.
Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.