Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

printAffichetteprixVialatte A31  Le Prix Vialatte 2013 a été attribué à Emmanuelle Bayamack-Tam pour son roman Si tout n'a pas péri avec mon innocence (POL).

La remise de ce Prix aura lieu le 4 avril. La dotation du Groupe La Montagne/Centrefrance est de 6.105 euros, "soit la somme de la hauteur du Puy-de-Dôme et de la longueur du fleuve Congo".

 

La dernière sélection comprenait également : Le Chat de Schrödinger de Philippe Forest (Gallimard), Mother de Luc Lang (Stock), En ville de Christian Oster (L'Olivier), Un notaire peu ordinaire d'Yves Ravey (Minuit) et Petite table, sois mise ! d'Anne Serre (Verdier).

 

Le jury 2013 est composé de : Pierre Vialatte, Jean Brousse (représentant du Groupe La Montagne/Centrefrance), Emily Barnett, Jean-Baptiste Harang, Marie Nimier, Mazarine Pingeot et François Taillandier.

 

Les précédents lauréats :

- 2011 - Olivia Rosenthal pour Que font les rennes après Noël ? (Verticales).

- 2012 - Jean-Paul Dubois pour Le cas Sneijder (L'Olivier).

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.