Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

hibernarock 2012

CONTEXTE

Ayant pour objet la valorisation de la culture rock, cette manifestation initiée par Cantal Musique & Danse vise à proposer une approche originale et décalée, de manière à croiser les publics et à susciter la curiosité du plus grand nombre.

Au coeur de l'hiver, et avec un rayonnement territorial important (une quinzaine de lieux répartis dans le Cantal), cette manifestation ouvre une fenêtre sur la création musicale nationale, régionale et locale dans le domaine des musiques actuelles. D’autre part, le festival Hibernarock s’inscrit dans une démarche de développement de l’offre culturelle à destination de publics et de territoires peu desservis en la matière, surtout en période hivernale.

 

 

 L’édition 2011 d’Hibernarock a enregistré une fréquentation cumulée de 3 000 personnes sur les quinze lieux accueillant des spectacles. Au fil de ses cinq années d’existence, le festival a accueilli de nombreux artistes dans des esthétiques très diverses (Dominique A, Cocoon, EZ3kiel, Kent, Shaolin Temple Defenders, le collectif Kütu Folk, The Elderberries…). La politique de programmation de la manifestation repose sur la valorisation de cette culture dite « rock » dans sa diversité, son originalité et sa multidisciplinarité. Jusqu’à maintenant, ce choix a été récompensé par une fréquentation élevée et de très bons retours du public. Hibernarock s’est ainsi inscrit en quelques années comme un temps fort de la vie culturelle de notre département.

 

EDITION 2012

Longtemps cantonné à une réinterprétation des standards anglo-saxons, le rock français a mis des années à se construire une identité. Passée la période yéyé, de nombreux artistes ont tracé des voies alternatives. Ils choisirent de conserver la puissance poétique de leur langue de naissance tout en l’associant à des sonorités nouvelles. Ils s’appelèrent Serge Gainsbourg, Alain Bashung, Rita Mitsouko ou Noir Désir... Maintenant, les artistes de musiques actuelles qui manipulent, contorsionnent, polissent ou violentent nos mots sont légions. Mais ils gardent tous comme point de ralliement cet attachement à la langue française. Car finalement, comme sa cousine anglo-saxonne, elle n’est pas avare en musicalité.

Cette nouvelle édition d’Hibernarock est une invitation à regarder notre langue, nos mots, à travers le prisme de la musique rock. Seront ainsi proposés des concerts, des lectures, des expositions et des rencontres artistiques afin d’appréhender cet univers qui doit autant à Charles Baudelaire qu’aux Rolling Stones. Alors, rock français, oxymore ? A vous de voir, ou d’entendre.

Hibernarock se déclinera en musique avec le romantique Daniel Darc et les élégants Mustang, en spectacle humoristique avec le trublion Thomas VDB, dans un mélange des deux avec le pétulant Richard Gotainer, en exposition photographique par l’inrockuptible Renaud Monfourny, mais aussi en littérature avec l’auteur Arnaud Cathrine qui illustrera les liens qui unissent écritures et musiques actuelles… Mais si vous préférez Barbara, venez découvrir la crépusculaire L en quintet, avec Lisa Portelli en ouverture de bal. Si vous êtes plutôt « Polar », Bastien Lallemant viendra vous chanter ses histoires criminelles à faire frissonner de plaisir. Quant aux amateurs de sonorités d’ici, les Cracbooms sauront les accueillir dans leur jardin électrique.

Fruit d’une collaboration entre Cantal Musique & Danse et une quinzaine de structures culturelles du département, Hibernarock s’inscrit dans le cadre de Scènes en Partage, le dispositif de développement du spectacle vivant porté par le Conseil Général du Cantal.

 

Lire le dossier de presse complet

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.