Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

femmes reconfortFemmes de réconfort : esclaves sexuelles de l'armée japonaise
6 Pieds sous Terre & Au Diable Vauvert

de Jung Kyung-a

 

Cette bande dessinée relate comme son nom l'indique l'histoire vraie des "femmes de réconfort" de l'armée impériale japonaise.
C'est une véritable mine d'informations sur cette facette encore trop méconnue de la seconde Guerre Mondiale en Extrême-Orient.

 

Jung Hyung-a, jeune auteure coréenne, s'attaque au sujet pour expliquer qui sont ces femmes enlevées et envoyées dans les camps de l'armée japonaise en tant qu'esclaves sexuelles et comment ce système s'est mis en place.

 

En replaçant les évènements dans leur contexte, en multipliant les références et grâce à son dessin simple, parfois caricatural, elle parvient à donner une vision juste de ces atrocités.

 

Son travail sur les femmes de réconfort a débuté lorsqu'éclate le conflit en Irak, période durant laquelle elle commence à s'intéresser aux relations entre la guerre et les femmes.

 

Cet ouvrage est non seulement une véritable leçon d'histoire mais aussi un témoignage frappant et un hommage à ces femmes dont les vies ont été brisées durant la Guerre du Pacifique.

 

Jung Kyung-a, diplômée d'histoire, développe parallèlement une activité artistique en tant que scénariste de dessins animés et auteure de bandes dessinées. Son premier manhwa est une biographie d'Edith Piaf Padam, Padam pour lequel elle reçoit le premier prix du concours national de bandes dessinées de Corée.

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.