Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

Le Désherbage

Désherber, pourquoi ?

Les bibliothèques sont comme les jardins, pour qu'elles soient belles, il faut les désherber !

Sous ce terme poétique se cache, en fait, l'élimination de livres, VHS, CD, Cédéroms... etc

Le désherbage c'est l'ensemble des opérations qui visent à sélectionner des ouvrages devenus inutilisables par les usagers de la bibliothèque (livres détériorés, trop anciens, information fausse ou périmée, supports dépassés...) pour destruction ou don. On devrait en principe désherber 5% du fonds par an.

Souvent, retirer des documents de la bibliothèque fait "mal au coeur"... C'est cependant indispensable pour plusieurs raisons :

Le but d'une bibliothèque est à la fois de donner envie de consulter ses documents, comme de fournir à tous des informations exactes et actualisées .

Il est nécessaire de temps en temps de désengorger des étagères pour les rendre plus attrayantes et pertinentes.

Les fonctions de conservation sont assurées par d'autres établissements plus importants nationalement ou sur le département.

 

Comment désherber ?

En premier lieu se poser la question suivante : A qui appartiennent ces documents que l'on veut éliminer ?

Une délibération de la collectivité est nécessaire pour autoriser le désherbage dans une bibliothèque municipale ou intercommunale.

Si la bibliothèque est gérée par une association :

- soit il y a une délégation de service public pour la gestion de la bibliothèque et les documents appartiennent à la commune

- soit le budget est associatif alors les documents appartiennent à l'association et ce sont ses représentants qui doivent donner l'autorisation de désherber.

Critères de désherbage : La méthode IOUPI, un aide-mémoire pour retenir les critères de désherbage (élaboré par la BPI):

I : Document Incorrect, comportant de mauvaises informations

O : Document Ordinaire, médiocre

U : Usagé : l'examen matériel est très important, un livre détérioré doit être sorti des rayons

P : Périmé : document dont les informations ne sont plus à jour ou dont le support est obsolète.

I : Inadéquat par rapport au fonds ou au public : trop spécialisé par le thème ou niveau trop bas ou trop difficile par rapport à un public donné

 

Mode d'emploi :

- Ranger : il est impossible de faire du désherbage sans avoir rangé : permet de voir les doublons, les séries incomplètes, etc.

- Réfléchir avant d'agir : examiner les problèmes document par document

 

Qu'est-ce qu'on ne désherbe pas ?

On ne désherbe jamais les fonds patrimoniaux, les fonds locaux, les documents rares ou précieux, les documents qui n'appartiennent pas à la bibliothèque (ex : des prêts permanents de la Médiathèque Départementale)

- Dresser un calendrier si le travail est important et procéder par tranches.

 

Que faire des documents désherbés ?

Il faut trier les types de documents :

- Donner les livres qui ne correspondent pas à votre public (ex: livres niveau universitaire) à d'autres organismes

Voir à propos des dons aux bibliothèques francophones étrangères le site : http://www.savoirsolidaire.net/ le portail des bibliothécaires francophones : dossier « le don des livres en question »

- Donner les doubles à d'autres bibliothèques ayant un autre type de public ou éventuellement les garder en réserve (si on a la place).

- Pilonner les livres abîmés ou comportant des informations fausses : Ils ne sont bons pour aucune bibliothèque.

 

A ne pas oublier :

- Retirer la fiche de prêt du document

- Le rayer de l'inventaire papier ou le piéger "pilon"à l'informatique.

- Un tampon "exclu des collections" "mis au pilon" ou « réformé » doit être apposé sur la page titre. Le tampon de bibliothèque ou médiathèque doit être rayé.

- Etablir une liste des documents désherbés qui doit être signé par le représentant de la collectivité.

- Les documents peuvent être ou non détruits selon la décision de leur propriétaire.

- Les documents audio-visuels (VHS, DVD) relevant d'une législation particulière (droit de prêt incessible) ne doivent pas être donnés.

Source : B.D. P. de la Loire. Article modifié MDC

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.