Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu



acathrineLe festival Hibernarock organisé par Cantal Musique et Danse avait pour thème cette année le rock en français.

Dans ce cadre la Médiathèque départementale était heureuse de participer à la rencontre organisée avec Arnaud Cathrine, écrivain prolixe pour la jeunesse bien connu aussi du public adulte puisqu’il partage son oeuvre entre l’Ecole des Loisirs et les éditions Verticales.

Fred Sérager menait le débat. C’est avec simplicité et une grande gentillesse qu’Arnaud Cathrine nous a raconté son parcours d’écrivain, l’importance de la musique dans sa vie puisqu’il a commencé par le piano avant d’en venir à la plume comme moyen privilégié d’expression.


Devant un public de collégiens à Massiac et à Murat, puis un public d’adultes confortablement installés à la Maison de Justine de Murat, il nous a parlé de l’influence des chanteurs Dominique A, Jean-Louis Murat, Etienne Daho ainsi que des plus anciens comme Barbara, Ferré ou Reggiani sur la formation de sa sensibilité.
Sans être à proprement parler un écrivain rock il a ainsi rendu hommage à la force poétique de la chanson française et n’hésite pas aujourd’hui à s’engager sur la scène musicale avec Florent Marchet ou Valérie Leulliot, comme sur la scène théâtrale avec Julie Rey, ou au cinéma avec l’écriture de scenarii.


L’auteur a pris aussi le temps de nous lire une nouvelle tirée de son livre «la disparition de Richard Taylor», nous donnant ainsi un aperçu de son écriture captivante.
A Massiac comme à Murat les soirées se terminaient par des petits acathrine3concerts d’une heure, à chaque fois de grande qualité : à Massiac ce fut ARLT duo de voix d’homme et de femme mêlés autour le texte étranges et parfois surréalistes, guitare et basse. Au bar l’Arôme antique de Murat on a pu écouter l’excellent Bastien Lallemant dans le répertoire tiré de son disque «le Verger», ainsi que quelques chansons du prochain album.


Bravo à Hibernarock et rendez-vous l’année prochaine...


Marie-Eve Herpin


«Les confidences d’Arnaud Cathrine»
Extraits de la rencontre avec une classe de 3eme du collège de Murat


Comment faites vous pour écrire ?

«J’ai commencé beaucoup de romans. J’en ai pas terminé beaucoup»
«Y a des moments où j’ai envie de tout jeter !!!»
«J’écris, puis je laisse reposer : c’est comme la pâte à crêpe !»


Pourquoi écrivez pour la jeunesse et pour les adultes ?

«Pour mon 1er roman(les Yeux secs), la question du public ne se posait pas : j’écrivais point. J’espérais que le livre rencontrerait ses lecteurs»
«Aujourd’hui j’écris pour la jeunesse et aussi ...pour la vieillesse !»
«Ecrire pour la jeunesse maintenant, c’est écrire les livres qui m’auraient fait du bien ado.»

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.