Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

chronique ete Marceline Loridan IvensMarceline Loridan-Ivens vient de nous quitter à 90 ans. 


Elle a survécu à l’enfer des camps de concentration nazis où elle est devenue l’amie éternelle de Simone Veil.

 Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, a salué sa mémoire en disant « qu’elle avait su vivre ». 

Charlotte Delbo, écrivaine revenue elle aussi des camps, a écrit un poème « Prière aux vivants pour leur pardonner d’être vivants » qui peut convenir à la vie de Marceline Loridan-Ivens :

« Je vous en supplie
Faites quelque chose
Apprenez un pas
Une danse…

Apprenez à marcher et à rire
Parce que ce serait trop bête
A la fin
Que tant soient morts
Et que vous viviez
Sans rien faire de votre vie. »

Marceline Loridan-Ivens a écrit en collaboration avec Julie Perrignon un texte émouvant sur son père qui n’est pas revenu d’Auschwitz. « Et tu n’es pas revenu » a été publié aux éditions Grasset en 2015 et a obtenu le grand prix des lectrices Elle-Document en 2016.

François Busnel l’a reçue à la Grande librairie le 5 février 2015 pour un face à face où son témoignage sur les camps est très précieux. À revoir sur france.tv

 

OPAC Recherche Simple

 

FA

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.