Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

salsa

The rough guide to salsa clandestina, World music Nedtwork, 2007. 1 CD + 1 livret

La fabuleuse collection Music rough guides de la maison de production World music network s’est inspirée des livres Rough guide travel.

 

Elle propose des compilations de musique thématique sur un pays ou un courant musical de la world music. Le concept est très riche et fait ainsi découvrir des artistes indépendants.

 

Consultez le site http://www.worldmusic.net./où vous ferez de très belles trouvailles.

 

Mais certains melting-pots musicaux peuvent être discutables. C’est le cas de The Rough guide to salsa clandestina. Cette compilation explore des sons contemporains innovants mélangés à des sonorités latinos. Elle est présentée, à priori, comme un courant de musique des bars et clubs des latinos aux Etats-Unis (plus du côté de New-York et de la côte Est). On retrouve alors un «It’s a man world» de James Brown version salsa new-yorkaise; un «Sympathie for the devil» des Rolling Stones plus que revisité; une salsa scratch étonnante; et d’autres mélanges musicaux.


Si cet album prouve l’intégration musicale des communautés latinos aux Etats-Unis, il ne m’a pas particulièrement convaincue. Autant le brassage de musiques électroniques et orientales type «Buddha bar» m’a séduite, autant mes attentes musicales latinos n’ont pas été satisfaites. Mon goût très peu prononcé pour le rap et le RnB américain m’a certainement conduite à ne pas apprécier cet album trop nord-américanisé. Dommage !

 

Claire Lafon

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.