Accéder au contenu Accéder à la recherche Aller au menu

stagiaires autour de Magali AlliéDans le cadre de "Premières Pages" et de ses actions envers la petite enfance, la médiathèque départementale a proposé une deuxième session de formation autour du « tapis de lecture ». Magali Allié, bibliothécaire spécialisée en littérature jeunesse et créatrice de lectures spectacles est venue de Lozère pour partager ses connaissances et pratiques les 7 et 8 novembre 2019 à Laveissière.

Après un rappel de la notion de "tapis de lecture", Magali a axé sa première journée sur la littérature jeunesse et selon elle quels albums choisir pour des lectures autour du tapis. Forte de ses solides connaissances, elle a su transmettre avec enthousiasme un peu de sa culture et a illustré cette partie théorique par ses lectures qui ont régalé les participants.

 

Tapis MagritteLa ligne directrice de Magali Allié est l’Art. Elle a insisté sur l’importance du beau pour les bébés. Elle se sert des formes et des couleurs. Elle a par exemple réalisé un tapis d’après une œuvre de Magritte, « Ceci n’est pas un chapeau ». Le groupe a pu ensuite bénéficier de ses précieux conseils pour la fabrication d’un tapis ; nul besoin d’être expert en couture, le choix des matériaux importe mais le temps de la réflexion sera garant de la réussite d’une création.

 

"le tapis, c’est aborder la littérature jeunesse autrement"  Magali Allié

Magali AlliéLa deuxième journée de formation a été consacrée à la "lecture autour du tapis" et particulièrement avec les tout-petits (0-6 ans). Magali a présenté le tapis comme un outil au service de la lecture, « le tapis, c’est aborder la littérature jeunesse autrement » a-t-elle précisé. La mise en espace est très importante et l’éveil des sens induit la notion de plaisir.

Est venu ensuite le temps pour les participants de créer leur propre scénario de lecture et de mettre en application la transmission de Magali. Celle-ci de par sa passion et sa simplicité a réussi le challenge de nous persuader que nous pouvions tous réussir une lecture pour peu que nous y trouvions nous-même l’envie de communiquer notre plaisir de lire !

Ce fut ainsi deux jours de plaisir indéniablement partagé par tout le groupe porté par une formatrice convaincue que « la médiation culturelle est la colonne vertébrale des métiers du livre » et à l’incomparable talent à faire chanter la langue.

MHdF

 

DSC0017
IMG7827
DSC0034
DSC0032
DSC0028
DSC0025
DSC0024
IMG7827
 

 

À lire aussi : 

 

Logo du cantal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.